ROSSO FIORENTINO


ROSSO FIORENTINO
ROSSO FIORENTINO

ROSSO GIOVANNI BATTISTA DI IACOPO, dit ROSSO FIORENTINO (1494-1540)

Florentin, formé dans l’ambiance maniériste d’Andrea del Sarto, Rosso se veut sans maître; il admire et copie Michel-Ange. Inscrit dans la corporation des peintres florentins en 1516, il se fait remarquer par l’Assomption de la Vierge (1517) au cloître de l’Annunziata. Son inspiration étrange, son dessin aigu (sous l’influence de Dürer et de Bandinelli), ses couleurs aigres (Madone entre quatre saints , Offices, Florence), ses recherches d’une forme synthétique (Déposition de croix , 1521, pinacothèque de Volterra) déroutent la clientèle mais n’empêchent pas son succès, et il reçoit plusieurs commandes (Mariage de la Vierge , 1523, San Lorenzo, Florence). Un bref séjour à Rome (1523-1524) confirme son culte pour Michel-Ange et lui fait découvrir Raphaël et son école (Perino del Vaga) ainsi que Parmesan. Il travaille beaucoup pour les graveurs (Caraglio). Cette période mal connue (Christ mort , Boston) est une étape essentielle de son évolution. En 1527, Rosso fuit Rome mise à sac et mène une vie difficile et errante (Pérouse, Borgo san Sepolcro, Città di Castello, Arezzo) jusqu’en 1530 où, à Venise, l’Arétin le recommande à François Ier. Devenu peintre du roi, chanoine de la Sainte-Chapelle, Rosso crée au château de Fontainebleau de nombreux ensembles (pavillon de Pomone, pavillon des Poesles, galerie Basse, détruits) et surtout la galerie François-Ier (1534-1540), son chef-d’œuvre, où il invente une nouvelle conception du décor de fresque et de stuc. Peu de tableaux subsistent: en dehors de la Pietà d’Écouen, quelques dessins nous sont parvenus, mais les graveurs (Fantuzzi, Maître L. D., Boyvin...) nous donnent une idée de sa puissance d’invention et de son originalité dans tous les domaines. Rosso meurt à Fontainebleau en 1540 (mais, contrairement à ce qu’écrit Vasari, il ne se serait pas suicidé). Il est, avec Primatice, le créateur de l’école de Fontainebleau qui ouvre la France à la Renaissance. Il exercera, surtout dans le domaine de l’ornement, une influence internationale.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rosso Fiorentino — (1495,FlorenciaItalia Fontainebleau Francia, 1540) Giovan Battista di Jacopo llamado El Rojo Florentino (=Rosso Fiorentino). Trátase de uno de los primeros y más destacados exponentes toscanos del manierismo pictórico. Como Pontormo fue alumno de …   Enciclopedia Universal

  • Rosso Fiorentino — Moses verteidigt die Töchter Jethros von Rosso Fiorentino (1523) in der Galleria degli Uffizi, Florenz Rosso Fiorentino (* 8. März 1494 in Florenz; † 14. November 1540 in Paris; eigentlicher Name Giovan Battista di Jacopo) war ein italienischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Rosso Fiorentino — Moïse défendant les filles de Jethro Galerie des Offices à Florence Giovanni Battista di Jacopo dit Rosso Fiorentino (soit « [Le] Maître roux [de Florence] » en français à cause de la couleur de ses cheveux, est un peintre et décorateur …   Wikipédia en Français

  • Rosso Fiorentino — Descendimiento de la cruz, 1521, óleo sobre madera, 375 × 196 cm, Pinacoteca Comunale, Volterra Giovanni Battista di Jacopo, llamado Rosso Fiorentino («Rojo Florentino») (Florencia, 8 de marzo de 1495 – Fontainebleau, 14 de noviembre de 1540),… …   Wikipedia Español

  • Rosso Fiorentino — Giovanni Battista di Jacopo (1494 1540), known as Rosso Fiorentino (meaning the Red Florentine in Italian), or Il Rosso, was an Italian Mannerist painter, in oil and fresco, belonging to the Florentine school. BiographyBorn in Florence Italy with …   Wikipedia

  • ROSSO Fiorentino — (1494 1540) Giovanni Battista di Jacopo de Guaspare, known as Rosso Fiorentino, was among the most innovative artists working in Italy and France in the first half of the sixteenth century. The Florentine painter s earliest training remains a… …   Renaissance and Reformation 1500-1620: A Biographical Dictionary

  • Rosso Fiorentino — ▪ Italian painter byname of  Giovanni Battista di Jacopo  born March 8, 1495, Florence [Italy] died Nov. 14, 1540, Paris, France  Italian painter and decorator, an exponent of the expressive style that is often called early, or Florentine,… …   Universalium

  • Rosso Fiorentino — (Giovanni Battista di Jacopo Rosso, 1494 1540)    Florentine painter, later active in France. From the early 1520s he was one of the young artists whose work marks the transi tion from the balanced, harmonious style known as High Renaissance to… …   Historical Dictionary of Renaissance

  • Rosso Fiorentino — Rọsso Fiorentino,   eigentlich Giovanni Battista di Jacopo di Guaspạrre, italienischer Maler, * Florenz 8. 3. 1494, ✝ Paris 14. 11. 1540; Schüler von A. del Sarto, beeinflusst von A. Dürer und Michelangelo; war in Florenz, seit 1523 in Rom und… …   Universal-Lexikon

  • Rosso Fiorentino — soprannome di Giovanni Battista di Jacopo …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.